Imprimer
Catégorie : Chamsys

 Avant de pouvoir contrôler nos projecteurs, il va falloir renseigner le nombre et le type de projecteurs que l'on a, et leurs adresses (dmx) respectives. Dans ce chapitre, nous n'utiliserons que des projecteurs traditionnels, donc des gradateurs.

Matériel nécessaire:

  • Le logiciel Demo AVL est une version bridée de Sweden Capture, logiciel de visualisation, qui ne contient qu'un "show"  (programmé par la société AVL, Belgique). Ceci nous permettra de tester nos réalisations.
    Téléchargement: http://www.chamsys.be
  • Feuille de patch (téléchargement:) patch.pdf
  • et bien sûr, MagicQ PC.

Rappel: Données des projecteurs

Sur un plan d'éclairage, ou une feuille de patch, on trouve plusieurs paramètres pour chaque projecteur. Il existe plusieurs méthodes, et le vocabulaire utilisé varie malheureusement souvent d'un endroit à l'autre...

Pour des projecteurs conventionnels:

  • Le numéro de projecteur, ou numéro d'ordre: chaque appareil installé reçoit un numéro unique, déterminé par sa position: en général, de l'avant jardin au lointain cour. Même si deux projecteurs sont "couplés", ils recoivent un numéro différent. Il est possible d'utiliser soit un numéro unique sur le plan, soit un numéro par position (par exemple un numéro par perche) 
  • Le numéro de circuit: correspond au numéro de la prise dans lequel est branché le projecteur
  • Le numéro de gradateur OU l'adresse DMX: le numéro du gradateur où est branché le projecteur déterminera son adresse DMX. La console devra envoyer ses commandes à cette adresse pour que le projecteur réagisse. Deux projecteurs branchés sur des circuits différents mais "couplés au bloc" ont donc la même adresse DMX.
  • Le numéro de canal (canal de contrôle): Il s'agit du numéro que l'opérateur va utiliser pour appeler ses projecteurs. Il est donc déterminé uniquement par les habitudes de travail de l'opérateur, et ce qu'il veut obtenir de son éclairage.Si dans un plan basique, il est courant d'utiliser le même numéro que l'adresse DMX, ce n'est absolument pas nécessaire:
    • Les adresses DMX peuvent varier d'un lieu à l'autre, alors qu'à chaque fois l'opérateur attribuera le même numéro de canal, de manière a retrouver la même configuration à la console, quel que soit le lieu
    • Il est possible d'assigner plusieurs adresses DMX à un seul canal, de manière à utiliser plusieurs projecteurs comme une seule entité.

Commencer un nouveau spectacle (show)

setup - VIEW SETTINGS - NEW SHOW

Erase current show from memory ? confirmer avec YES

Select programming mode: Normal (live)

astuce: chaque fois que vous avez une boîte de dialgue yes/no, vous pouvez utiliser la touche 1 pour Yes et 0 pour non.

On recommence alors une scène vierge. Les paramètres de la console cependant sont préservés.

Nous allons recharger les paramètres console par défaut pour la suite de ce cours:

setup - VIEW SETTINGS - IMPORT SETTINGS

choisir le bouton defaults.set

enfin un petit réglage au niveau réseau: dans l'onglet Network, Send to Application on this PC: Yes

Activer les univers DMX

La console est capable de gérer un grand nombre d'univers DMX, il faut activer ceux dont on aura besoin. Il faudra également indiquer quelle(s) sortie(s) utiliser si on gère une scèene réelle, et éventuellement les logiciels de visualisation utilisés.

Rappel: un univers DMX correspond à ce qui peut être transporté par chaque sortie DMX, soit 512 canaux. Un câble réseau (ethernet) peut transporter lui un grand nombre d'univers en TCP/IP (même couche de transport que les réseaux informatiques) via le protocole ArtNET (Art-Net I: théoriquement 256 univers, soit 131072 canaux...). Voir: Art-NET.

Pour configurer les univers DMX

Setup - VIEW DMX I/O

une grille apparait, avec par défaut 18 univers possibles.

Pour toutes les grilles que vous rencontrerez:

  • les cases grises sont non modifiables, les cases blanches sont modifiables
  • cliquez sur une case pour l'activer, utilisez les flèches pour vous déplacer dans la grille
  • utilisez la roulette F "Scroll Window" ou, sur PC, la roulette de la souris pour descendre rapidement
  • attention, tous les champs de sont pas affichés. Déplacez-vous vers la froite (flèche de droite) pour afficher les autres champs.
  • double-cliquez sur un champs pour faire apparaître les différentes possibilités
  • Appuyez sur Enter pour passer à la possibilité suivante pour la case active
  • Tapez une valeur et valider par Enter pour modifier directement la case active.
  • Il est possible de modifier plusieurs cases en même temps: voir Créer/modifier le patch

  1. activez le premier univers: placez vous dans la première colone modifiable (Status) de la première rangée (Uni 1) et appuyez sur Enter jusqu'à ce que la valeur Enabled soit activée. Désactivez les autres lignes (Status: Disabled)
  2. Out Type: sélectionnez la sortie réelle à utiliser, si vous en avez une, ou laissez Art Net
  3. Out Uni: si vous utilisez Art-Net, l'adresse de l'univers ArtNet à utiliser: 0 (Art 0)
  4. Visualiser: sélectionner le logiciel de visualisation utilisé: Capture (Same PC)
  5. Test: permet d'envoyer un signal de test, de manière à vérifier l'installation. Sélectionnez Ramp.
  6. Executez, si ce n'est déjà fait, le programme "Demo AVL.exe". Si l'éclairage "clignote", la lisaison fonctionne
  7. Dans la colone Test, remettez None
  8. Appuyez sur close pour fermer la fenêtre (ou shift + close pour fermer tout).

Créer ou modifier le patch.

Lorsqu'on déballe une console "de base", chaque canal de contrôle est déjà assigné à une adresse DMX, par défaut en patch droit: le canal 1 gère l'adresse DMX 1, le canal 2 le DMX 2, ... Beaucoup permettent de modifier cette assignation, c'est le patch logique (patch console).

Dans une Chamsys, comme dans la plupart des consoles mixtes ou pour asservis, lorsqu'on démarre un nouveau spectacle on commence avec un patch vide.

Nous allons maintenant ajouter nos appareils; dans notre cas des gradateurs. Nous verrons dans une autre chapitrer comment patcher des asservis.

Remarque: on apelle ici gradateur une sortie d'un (bloc) gradateur. Ainsi, si on a deux blocs de 12 circuits, on parlera de 24 gradateurs.

 

  1. Appuyez sur le bouton hard patch pour ouvrir la fenêtre patch. Une fenêtre vide apparait.
  2. Appuyez sur le bouton soft VIEW HEADS pour être sur l'écran principal du patch, l'écran Heads.
  3. Sélectionnez ce que vous voulez patcher, des gradateurs: CHOOSE DIMMER
    La barre de titre de la fenêtre Patch indique le type de projecteur sélectionné, à savoir Generic Dimmer, et la première adresse disponible.
  4. Appuyez sur PATCH IT. Une boîte de dialogue apparait.
  5. Tapez (à la souris ou au clavier) 12 ENTER
    12 lignes apparaissent, correspondant chacune à un gradateur utilisable. Les premières adresses libres ont été automatiquement sélectionnées, ici les adresses 1 à 12 du premier univers.
  6. Le projecteur actif est toujours Generic Dimmer, appuyez sur PATCH IT pour ajouter des gradateurs
  7. Tapez 2 @ 25 ENTER.
    Deux projecteurs a été ajouté, à partir de l'adresse choisie, soit 25.
  8. Appuyez à nouveau sur PATCH IT et tapez 5@30/10 ENTER
    Cinq projecteurs ont étés ajoutés, à partir de l'adresse 30, toutes les 10 adresses (30, 40, 50, ...). Ceci est surtout utilisé pour les asservis
  9. Appuyez sur PATCH IT et tapez 1@2-1 ENTER
    Un projecteur a été patché à l'adresse 1 de l'univers 2. Cependant l'univers 2 a été désactivé dans l'écran DMX de la fenêtre setup. Ce projecteur sera donc inutilisable à cette adresse.

 

Compléter ou modifier les informations sur les projecteurs

Pour chaque projecteur patché, on peut changer plusieurs paramètres. Les plus pertinents pour les gradateurs sont:

  • l'adresse DMX: il est possible de modifier l'adresse, et même l'univers, en tapant soit directement l'adresse DMX (21 par exemple), soit l'univers, un tiret, et l'adresse DMX (2-22 pour l'adresse DMX 22 de l'univers 2).
    Remarquez que pour chaque adresse, vous avez la retranscription en binaire. Utile pour adresser les projecteurs à dipswitchs !
  • Hd no: canal contrôle. Par défaut, dans l'ordre où les projecteurs ont été patchés. C'est ce numéro là qui servira à allumer les projecteurs, choisissez-le donc intelligemment...
    Si vous disposez d'un plan, ce numéro sera indiqué sur chaque projecteur.
  • Name: nommez ici vos projecteurs (position, rôle, ...)
  • Gel: indiquez ici la couleur de la gélatine
    • le logiciel reconnait les noms de couleurs (en anglais): red, yellow, ...
    • si vous tapez un nombre, le logiciel retrouve la gélatine LEE correspondante
    • pour utilisez des références Rosco, précédez le numéro d'un R ou d'un point (.04 pour Rosco O4 par exemple)

Modifier plusieurs projecteurs en même temps

Vous pouvez facilement modifier les paramètres de plusieurs projecteurs, de manière intelligente

  1. Mettez-vous sur la case de départ, la colone Name du premier projecteur
  2. Appuyez et maintenez enfoncé  Shift et déplacez-vous vers la case Name du quatrième projecteur
    les cases sélectionnées apparaissent en bleu turquoise
  3. Tapez le nom: face, et validez par enter
    les 4 projeceturs sont renommés
  4. Faites pareil pour la couleur (Gel), choisissez 151
    la couleur Lee 151 est sélectionnée pour les 4.
  5. Faites pareil pour l'adresse DMX, choisissez 100
    Les projecteurs ont été patchés, chacuns à une adresse différente à partir de 100. C'est en effet ce qu'on veut généralement faire lorsqu'on patche des projecteurs.
  6. Remettez les adresses DMX 1 à 4 pour les 4 premiers projecteurs.

Tester le patch

Toujours dans l'écran DMX de la fenêtre patch, cliquez sur le bouton roulette C (Head Test). Selectionnez une projecteur en cliquant dessus dans la fenêtre de patch: il doit s'allumer (dans le visualiseur). Déplacez-vous dans la grille grâce aux flèxes: le projecteur actif d'allume à chaque fois. Si vous allez vers les derniers projecteurs (adressés à 50, 60, 70, ...), rien ne se passe. En effet, il n'y a pas de projecteurs à cette adresse.

Voir aussi: Channel Test

Trier la grille

Par défaut, la grille est ordonnée par numéro de canal (Head No). Vous pouvez également la trier par nom, par adresse DMX, par type, ... en appuyant sur le bouton soft SORT.

Afficher tous les canaux DMX (mêmes les non patchés) et modifier les paramètres de courbe

Voyons maintenant le deuxième écran de la fenêtre patch, l'écran Channels, en appuyant sur VIEW CHANS.

Les 256 canaux de l'univers actif (ici le premier), dans l'ordre, sont affichés. A chaque fois vous pouvez voir le type de projecteur attaché, l'attribut pour un asservi ou la couleur pour un gradateur, le nom du projecteur et le numéro de canal.

Vous pouvez également régler le niveau maximal et minimal de chaque canal (par exemple, pour une fonction de préchauffage) et modifier la courbe (curve), très utile par exemple si vous voulez mélanger des sources à décharge, à led et à incandescence.

La roulette A permet de passer d'un universà l'autre: cliquez sur le dessus de la roulette (ou tournez-la dans le sens horaire) pour afficher le deuxième univers.

La roulette C, comme dans la fenêtre Heads, permet de "tester" chaque canal, mais ici y compris ceux qui ne sont pas patchés. Très utile pour retrouver un projecteur "perdu", qui n'est plus patché...

Attribuer plusieurs adresses DMX à un seul canal

Il est possible d'attribuer jusqu'à 6 canaux (adresses) DMX à un seul canal contrôle, et à un seul projecteur dans la console. Par exemple, les projecteurs branchés aux gradas 1, 17, 22 et 24 servent à obtenir une face chaude; et seront toujours utilisés conjointement. On peut les "coupler" à la console, extactement comme on les couplerait "au bloc" au moyen d'un multiprise (sauf qu'ici bien entendu, on n'a aucune limite d'ampérage...)

  • dans la fenêtre patch, choisissez VIEW DMX
  • une grille apparait, comme en mode Heads, mais pour chaque projecteur ont peut mettre jusque 6 adresses différentes. Pour retirer une adresse, placez-vous sur la case corredpondante et tapez 0 ou u (unpatch)

 

Notez qu'il sera alors impossible d'avoir un niveau différent sur chaque projecteur ainsi couplés.Voir aussi: morph head.

Exercice

Réalisez le patch du show "Demo AVL" pour les projecteurs traditionnels, soit de 1 à 41, d'après la feuille de patch jointe. Nommez les projecteurs.

Utilisez la fonction de test pour renseigner les couleurs: 151, 132, 101, 106, 126.

Il apparait que l'ordre des pars n'est pas logique. Pour corriger ceci, trillez la grille par DMX. Ensuite, renumérotez tous les projecteurs (Head No) dans l'ordre. Ceci correspond à revenir à un patch droit.

Sauvez le show (setup - view settings - save show)